La démarche à laquelle s'engage l'organisateur

« Avant, Pendant, Après »

Accueillir, c’est avant tout exprimer l’envie que les enfants partagent des moments de vie commune, qu’ils construisent et évoluent ensembles, avec leurs différences et leurs similitudes. Pour que l’accueil se passe le mieux possible, l’anticipation, le dialogue et la coopération sont primordiaux.

 

Les FRANCAS accompagnent les structures avant l’accueil :

  • Diffusion de l’information : le centre doit informer sur la possibilité d’accueillir un enfant en situation de handicap (sur votre plaquette par exemple). Pensez à mentionner le nom d'une personne référente et un numéro de téléphone.

  • Le projet éducatif : le projet d’accueil de l’enfant doit être porté par tous, notamment par l’organisateur du centre de loisirs, et doit donc être inscrit dans le projet éducatif global.

  • Le projet pédagogique : il doit contenir les modalités d’accueil de l’enfant, définies en concertation avec toutes les personnes qui interviennent auprès de l’enfant.

  • La rencontre avec les parents : le directeur organise une rencontre avec les parents, celle-ci permettant de répondre à leurs questions et/ou de les rassurer. Les FRANCAS peuvent également intervenir afin de définir les besoins de l’enfant durant l’accueil (élaboration d’une fiche d’autonomie, aide dans l’embauche d’un animateur-accompagnateur si nécessaire, répondre au mieux aux questionnements des parents et du directeur, …)

  • La sensibilisation de l’équipe : l’équipe d’animation doit être informée de l’accueil de l’enfant et être en connaissance des capacités et difficultés rencontrées par l’enfant. La discussion est primordiale pour que l’accueil se déroule dans de bonnes conditions. Les FRANCAS peuvent être présents pour sensibiliser l’équipe et répondre aux éventuels questionnements, doutes, de la part des animateurs.


 

Les FRANCAS accompagnent les structures pendant l’accueil :

  • L’organisation détaillée de l’accueil : il est important d’anticiper le déroulement des activités et d’en adapter si besoin pour que tous les enfants puissent les faire ensemble. La vie quotidienne doit également être encadrée et surveillée, surtout lorsqu’il s’agit d’un premier accueil.

  • La communication avec les parents : l’échange est autant profitable pour les parents que pour vous, n’hésitez pas à informer les parents sur le déroulement de la journée, sur les progrès de l’enfant ou à poser des questions si nécessaire (afin de comprendre l’enfant dans son quotidien par exemple).


 

Les FRANCAS accompagnent les structures après l’accueil :

  • Bilan avec l’enfant et les parents : de manière informelle, demander à l’enfant s’il a aimé le centre de loisirs, s’il veut revenir, quelles sont les activités ou sorties qu’il a le plus apprécié, … voir si des modifications sont à apporter pour le prochain accueil, …

  • Bilan d’équipe : effectuer un bilan avec l’animateur accompagnateur s’il y en avait un et avec le reste de l’équipe pour savoir ce que cela leur a apporté, s’il y a eu des difficultés en discuter pour trouver des solutions appropriées. Les FRANCAS fournissent un bilan de fin de séjour à remplir par l’organisateur du centre de loisirs afin qu’il y ait un suivi pour les prochains accueils et/ou pour les prochaines structures.


 


LES FRANCAS 54
8 allée de Mondorf-les-Bains
54500 VANDOEUVRE-LES-NANCY
Tél 03 83 29 37 23
 

Contactez-nous

 

Inscrire votre centre

Depuis 2005, au regard de la loi, tous directeurs et toutes équipes d'animation, en particulier ceux des Accueils Collectifs de Mineurs, sont suceptibles d'être sollicités pour l'accueil d'un enfant ou d'un jeune en situation de handicap.

To prevent automated spam submissions leave this field empty.